• Institut National de la Recherche Biomédicale
  • info@inrb.net

Laboratoire de

Pathologie

La Trypanosomiase Humaine Africaine demeure un problème majeur de santé publique en RDC

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Le Département de Parasitologie de l’Institut National de Recherche Biomédicale (INRB) à travers son Laboratoire National de Référence pour la Trypanosomiase Humaine Africaine (LNRTHA) a organisé comme chaque année en collaboration avec le Programme National de Lutte contre la Trypanosomiase Humaine Africaine (PNLTHA) et l’Institut de Médecine Tropicale (IMT) d’Anvers un atelier de formation avec pour objectif la mise à niveau de tous les prestataires qui travaillent dans le domaine de la Trypanosomiase Humaine Africaine (THA) en RDC.

Focalisée sur les techniques de diagnostic de la trypanosomiase humaine africaine (THA), la formation de recyclage des prestataires travaillant dans la THA, qui a duré trois jours, à savoir du 25 au 27 octobre 2020, est un rappel de notions que les prestataires ne doivent pas ignorer pour leur sécurité et celle de leur environnement immédiat. Cette année, elle s’est déroulée en deux étapes. La partie théorique axée sur la sérologie et le diagnostic était suivie de la partie pratique destinée à la visite de différents laboratoires de L’INRB.

Au total 14 participants ont pris part à cette activité, parmi eux des biologistes médicaux et des techniciens des laboratoires médicaux travaillant dans des hôpitaux généraux du PNLTHA venus des provinces endémiques de la THA que sont les provinces de Mai-ndombe, du Kwilu, du Kwango, du Kongo Central, du Maniema, de la Tshopo et le Sud-Ubangi.

Pour le Docteur Pyana Pati, coordonnateur des activités au laboratoire National de référence de THA (LNRTHA), il est très important de former régulièrement les techniciens de laboratoires médicaux et les biologistes médicaux qui manipulent les pathogènes au quotidien pour qu’ils se protègent et qu’ils protègent aussi les autres avec qui ils travaillent. Cette formation de mise à niveau ou de recyclage fait un rappel aux mesures de biosécurité qui concernent tout le monde pour éviter que le virus quitte le laboratoire et se propage ailleurs surtout en ce moment de la pandémie de la Covid 19. Selon le rapport annuel publié par le PNLTHA, la THA demeure un problème majeur de santé publique en RDC, l’année passée 660 personnes ont été infectées par cette maladie dans le pays. Centre collaborateur de l’OMS depuis 2017, le laboratoire national de référence pour la THA de l’INRB appui le PNLTHA dans le diagnostic et l’évaluation du test de dépistage.

L’INRB a été inauguré le 08 décembre 1984 par le Président François Mittérand et le Premier Commissaire d’Etat Kengo wa Dondo. Il est donc le fruit de la coopération franco-congolaise. Il est pour nous le symbole de durabilité d’un projet de coopération qui, après le départ des coopérants, connait un rayonnement national et international.

Contactez nous

  •  

    Av. De la Démocratie N°5345,
    (Ex Av. Des huileries), Kinshasa - Gombe.

  •  
     
  •  

    info@inrb.net

  •  

    Lundi - Vendredi   : 07:30 – 16:00
    Samedi                  : 07:30 – 12:00